Les bases de l’apprentissage chez le cheval

Une fois l’étape du débourrage passée, il faut penser à l’éducation de votre cheval. Il s’agit maintenant d’établir des codes entre le cavalier et le cheval pour faciliter la communication entre les deux. Un cheval dressé comme il faut est aussi facile qu’agréable à manier par son cavalier.

L’éducation chez le cheval

Avant de parler des méthodes et autres techniques d’apprentissage, il est de bon ton de revoir les principes de base de l’éducation chez le cheval.

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit qu’afin que l’apprentissage soit possible, il faut que le cheval soit en bonne santé physique. Il ne faut pas non plus qu’il ait peur ou qu’il soit dans un mouvement de fuite.

Pour beaucoup de cavaliers et dresseurs, la voie d’éducation du cheval la plus courante est celle qu’on appelle conditionnement. Un cheval conditionné recherche toujours des signaux venant de son cavalier et il va y réagir en exécutant une action précise. Pour entamer ce processus, le cavalier a deux méthodes :

  • le renforcement négatif : il déclenche une sensation d’inconfort et s’arrête lorsque le cheval donne le résultat attendu.
  • le renforcement positif : lorsque le cheval exécute l’action souhaitée, il est récompensé.